La diète méditerranéenne s’invite dans les menus du Grand Hotel Trieste & Victoria

On va aux thermes pour allier santé, bien-être et plaisir.
Ce sont aussi les trois ingrédients fondamentaux de la diète méditerranéenne.
Les chefs du Grand Hôtel Trieste & Victoria assistent régulièrement aux cours de médecine culinaire de la Fondation de la Diète Méditerranéenne.
Ici, la culture gastronomique s’unit aux connaissances scientifiques, en combinant les niveaux recommandés d’apport en nutriments et en énergie avec les matières premières typiques de la tradition méditerranéenne et ainsi créer une sélection de plats mis à la carte du Grand Hôtel Trieste & Victoria.

Les règles de base du menu idéal

Le menu est divisé en 3 parties principales.

50% sont constitués d’un ou plusieurs aliments riches en fibres et en composés bioactifs (fruits et légumes, à l’exception des pommes de terre et des légumineuses). Les légumes doivent être de saison et issus d’une filière courte.

25% sont composés d’un aliment énergétique riche en carbohydrates, des céréales (de préférence complètes) et des pseudo-céréales en grain, comme le riz, l’épeautre, l’orge, le millet, l’avoine, le maïs, le quinoa, l’amarante) ou leurs dérivés, comme les pâtes, le pain, la polenta. Les pommes de terre entrent également dans cette catégorie.

Les 25% restants sont constitués d’un aliment riche en protéines : le choix s’étend sur les légumineuses, le poisson (de préférence gras), les viandes de préférence blanches (poulet, dinde, lapin), les œufs et le fromage.

Les Graisses : l’huile d’olive extra vierge est le produit incontournable
Préférez celles d’origine végétale, en particulier l’huile d’olive extra vierge, la plus caractéristique de la diète méditerranéenne.

Le Sel : le moins possible, remplacez-le par des épices

Le sel doit être utilisé le moins possible. Si possible, utiliser du sel de mer, riche en oligo-éléments bénéfiques pour la santé. Pour augmenter la saveur des préparations, il est préférable d’utiliser des épices et des herbes aromatiques, qui ajoutent du goût et qui ont des propriétés phytothérapeutiques.

En respectant ces pourcentages et critères, il est possible de créer un seul plat ou un menu composé de trois recettes distinctes : antipasto de légumes, entrée et plat ou  entrée, plat et accompagnement, qui ensemble, apportent les mêmes éléments nutritionnels qu’un plat unique.

Voici les recettes

Les menus du Grand Hôtel Trieste & Victoria intègrent la diète méditerranéenne avec plaisir, créativité et variété. Voici quelques plats, créés selon les préceptes de la diète méditerranéenne,  qui sont servis à la table  du restaurant Diaz.

Boulgour de sarrasin aux edamames

Un plat unique avec les carbohydrates du boulgour de sarrasin, les protéines de l’edamame et les bonnes graisses de l’huile d’olive extra vierge.

Caciucco (soupe) de pois carrés

Un  plat unique  avec les protéines des pois carrés et les carbohydrates du pain complet, les bonnes graisses de l’huile d’olive extra vierge et surtout la grande quantité de légumes avec leur apport en vitamines, en minéraux et en substances bioactives. Beaucoup de fibres et peu de calories.

Fricassée de légumes à la cacciatora,  au lapin et aux cèpes et tourte aux pommes de terre et au millet

Un plat unique avec peu de calories et avec tous les macronutriments : les carbohydrates du millet et des pommes de terre, les protéines de la viande de lapin, les bonnes graisses de l’huile d’olive extra vierge.

Salade verticale

Une pluie  de nutriments, avec beaucoup de légumes pour ajouter des vitamines et des minéraux aux protéines de la sériole.

Rouleau de pulpe juteuse de carottes, bar mariné aux oranges et pêches

Céréales complètes, poisson, fruits et légumes dans un seul plat. Le riz Venere pour les  carbohydrates et les fibres, le bar pour les protéines et les oméga-3, puis les fruits et légumes pour les vitamines et les minéraux.

Saumon au curry et gingembre avec boulettes de millet et jardinière de légumes

Les épices savoureuses comme le curry et le gingembre (même si elles n’appartiennent pas à la tradition méditerranéenne) sont d’excellents alliés pour donner du goût en réduisant l’utilisation de sel et de condiments gras. Dans ce plat, la richesse en protéines et en oméga-3 du saumon est combinée aux vitamines et minéraux des nombreux légumes utilisés pour enrichir le plat.

Timbale de couscous aux Légumes, Sauce Indienne, Galette de Légumes de l’Île de Sant’Erasmo et Suprême de Poulet Parfumé au Curcuma

Un plat unique avec une présence abondante de légumes locaux, du couscous comme source de carbohydrates, du poulet pour apporter des protéines. Le curry et le curcuma sont des arômes précieux car ils permettent de réduire l’utilisation de sel. Un plat qui fournit environ un tiers de la quantité quotidienne recommandée de fibres.

Timbale  de Boulgour, Spaghetti de légumes et Crevettes sur crème de pommes de terre

Les fibres du boulgour avec son grain intégral, les protéines de crevettes, les carbohydrates des pommes de terre, les minéraux des légumes. Le tout dans un seul plat à haute valeur gustative.

Epeautre avec Courge et poudre d’Olives

L’épeautre fait partie de l’histoire gastronomique italienne, riche en carbohydrates, fibres, minéraux et vitamines B. La cuisson à la vapeur de la citrouille permet une absorption plus efficace de ses caroténoïdes.

Tomates farcies à l’amarante, au quinoa et aux légumes parfumés au basilic

Une entrée ou un hors d’œuvre frais, léger et nutritif, avec les glucides de l’amarante et du quinoa et avec une abondance de légumes. Même les condiments correspondent aux diktats de la Diète méditerranéenne : huile d’olive extra vierge et jus de citron, qui rehaussent la saveur et permettent de réduire l’apport de sel.

Gâteau d’épeautre, crème de céleri-rave rôti, carottes miniatures à l’huile

Une entrée qui est une excellente source de carbohydrates avec en plus  une teneur élevée en fibres, qui couvre un tiers de l’apport quotidien recommandé.

Croquettes de pois chiches aux graines de Chia et Sésame sur coulis de tomates et basilic

Un plat à base de légumineuses, qui apporte les protéines d’origine  végétale des pois chiches et les bonnes graisses des graines de Chia, de sésame et de l’huile d’olive extra vierge.

Filet de maquereau à l’orange

Dans ce plat, la présence d’acides gras oméga-3 est importante  et le maquereau est l’un des poissons les plus riches en oméga-3.   Les oméga-3 sont précieux pour le  système  nerveux, cardiovasculaire et immunitaire.

Filet de daurade en croûte de lentilles noires,  sauce à la betterave et au miel sur nid de chicorée sauté

Un plat principal avec des protéines de haute valeur biologique et une bonne quantité de fibres. La betterave est riche en éléments antioxydants et la chicorée a une teneur élevée en inuline, une fibre prébiotique utile pour les micro-organismes intestinaux.

Salade de fèves, niébé, courgettes et leurs fleurs

Un plat principal avec une grande variété d’ingrédients d’origine végétale, en particulier des légumineuses, riches en protéines. Les herbes aromatiques et les tomates séchées donnent du goût et réduisent l’utilisation de sel. Il fournit environ un tiers de l’apport quotidien en fibres.

Longe de lapin aux poireaux sur lit de chou noir mijoté à la marjolaine et réduction de porto

Un plat de viande blanche avec des protéines qui contiennent tous les acides aminés essentiels. C’est également une excellente source de vitamine B12, nécessaire à la production de globules rouges et au bon fonctionnement du système nerveux.

Polenta de pois carrés aux légumes

La richesse en carbohydrates des pois carrés s’accompagne de nombreux légumes riches en vitamines et sels minéraux. La touche d’huile d’olive extra vierge aide à fournir les bonnes graisses dont le corps a toujours besoin.

Saumon fumé sur lit de courgettes et orange avec gouttes de glaçage balsamique

Le saumon fournit des protéines d’excellente qualité, en plus d’être une source importante d’acides gras oméga-3, qui protègent les cellules du stress oxydatif et aident à maintenir le système immunitaire et nerveux en bonne santé.

Filet de maquereau en croûte d’amandes accompagné de courgettes grillées parfumées au thym et triptyque de chou-fleur coloré

La richesse en oméga-3 du maquereau s’associe aux vitamines du chou-fleur pour un plat principal qui allie la fraîche saveur de la mer à l’intensité des saveurs de la terre.

Tajine de cuisses de lapin farcies aux oignons rouges de Tropea

Un plat de viande blanche, une excellente source de protéines de haute valeur biologique et pauvre en graisses saturées. L’oignon rouge et les épices ajoutent des notes gustatives, réduisant ainsi le besoin d’ajouter de sel et des condiments.

Tigelle (petit pain) de pois chiches et légumes

Les recommandations de la diète méditerranéenne comprennent au moins 2 à 3 portions de légumineuses par semaine. Ils sont une source importante de protéines et de fibres, et ne contiennent pas de graisses saturées. La richesse des légumes (aubergines, courgettes et tomates) assure l’apport en vitamines, minéraux et composés bioactifs.

Œufs, Asperges et Truffe

Un plat plein d’énergie et de saveur. Les œufs fournissent des protéines et des vitamines (D, A et la totalité des besoins quotidiens en B12). Les asperges contiennent des fibres, du fer et des vitamines. Ce plat couvre plus de la moitié de vos besoins quotidiens en vitamine K et la quasi-totalité de vos besoins en acide folique. Il est à noter que consommer jusqu’à 4 œufs par semaine n’entraîne  pas d’augmentation du cholestérol.